AILLEURS DANS LE MONDE

C'est une évidence : aucune ethnie n'a le privilège de la chevelure. Par contre, à chaque ethnie peut être associée un certain type de cheveux, facilement identifiables par leur couleur et par leur forme, mais également par un élément qui s'offre moins au regard : la façon dont ils poussent.

Africaine, asiatique, caucasienne : ce classement des chevelures en trois ethnies seulement pourra paraître une simplification exagérée. En effet, une chevelure japonaise n'est pas identique à une chevelure indonésienne et, d'une manière encore plus évidente, une chevelure écossaise ne ressemble ni à une chevelure suédoise ni à une chevelure sicilienne. Cependant ces différences sont de petites variations en comparaison des similitudes que présente chaque ethnie au niveau global. Que ce soit en termes de densité capillaire, de forme du cheveu, de vitesse de pousse ou d'implantation du follicule pileux dans le cuir chevelu, on est donc en droit de considérer que chacune des ethnies citées possède sa propre identité.


  Le cheveu asiatique


Photo-trichogramme de cheveux asiatiques, 2 jours après rasage de la zone photographiée

Ainsi le cheveu asiatique possède le record de vitesse de croissance avec 1,3 cm par mois. Par contre, la densité de la chevelure qu'il compose est la plus faible des trois ethnies. De par l'implantation de son follicule pileux, il pousse droit, perpendiculairement au cuir chevelu.

  Le cheveu africain


Photo-trichogramme de cheveux africains, 2 jours après rasage de la zone photographiée

Avec une croissance inférieure à 0,9 cm par mois, c'est le cheveu africain qui pousse le plus lentement. La chevelure offre une densité légèrement supérieure à la chevelure asiatique. Il pousse presque parallèlement au cuir chevelu et en se vrillant sur lui-même.

  Le cheveu caucasien


Photo-trichogramme de cheveux caucasiens, 2 jours après rasage de la zone photographiée

En ce qui concerne la vitesse, le cheveu caucasien, ou cheveu européen, s'intercale entre les deux autres avec 1,2 cm par mois, mais il propose la densité la plus élevée. Il pousse de façon oblique en présentant une certaine courbure.




BIENVENUE
PORTRAIT D'UN INCONNU
VIVRE ET REVIVRE

POUSSER C'EST COMMUNIQUER

DISPARAITRE

AILLEURS DANS LE MONDE
UN NATUREL ETONNANT
SI SOLIDE ET SI FRAGILE
TRANSFORMATIONS INFINIES
LE CHEVEU, UNE ENIGME SCIENTIFIQUE
LA CHEVELURE ET LES CULTURES DU MONDE
EXPOSITIONS
BOITE A OUTILS







Hair Profiler, prenez les commandes du laboratoire et résolvez l'énigme


Les travaux de recherche de L'Oréal s'illustrent en première de couverture du JID


Les chercheurs de L'Oréal éclairent le blanchissement des cheveux


Voyage en 3D au coeur du cheveu
Le Groupe Carrières Marques Recherche Finance et actionnaires News & Media Pour la femmes et la science